Le blog de Philippe Baumel

Question au gouvernement sur le processus de Paix au Proche-Orient


Philippe Baumel question au gouvernement sur le... par f1207010787

Monsieur le Président,

Ma question s’adresse à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et du développement international.

Monsieur le Ministre,

Comment traiter le plus ancien des conflits qui encore et toujours sert de prétexte aux criminels qui enrôlent les esprits égarés ?

C’est là toute l’actualité et l’urgence qui fait depuis plusieurs décennies, du Proche-Orient le lieu de crises, de guerres meurtrières et répétées.

Mais ces tous derniers jours, de nouvelles tensions se sont faits jour.

Le gouvernement Français a pris dans ces circonstances une initiative diplomatique forte rassemblant dimanche à paris 70 pays pour travailler à la solution à deux Etats.

Pourtant sur cette très opportune conférence pour la Paix au Proche-Orient planait une interrogation, celle de la position de la nouvelle administration Américaine.

Tous les partenaires réunis se sont pourtant accordés sur une solution à deux Etats pour résoudre le conflit Israélo-Palestinien.

A rebours de cette position, le nouveau Président Américain, Donal Trump, s’est dit prêt, en toute provocation et rupture, à transférer l’ambassade américaine en Israel de Tel Aviv à Jérusalem.

Cette annonce unilatérale, promesse de campagne, qui s’apparente à une provocation, risque fortement de compromettre le processus de paix dans laquelle la France s’est constamment engagée ces dernières années et encore ces derniers jours.

Dans le contexte fragile et lourd du Proche-Orient ou la Syrie et l’Irak sont au cœur de nos préoccupations notamment en liaison avec notre lutte contre le terrorisme, nous savons tous que la résolution d’un conflit Israélo-Palestinien qui perdure depuis près d’un demi-siècle est une impérieuse nécessité pour le monde entier.

La solution des deux Etats est aujourd’hui la seule perspective qui puisse garantir la paix !

Monsieur le Ministre, pouvez-vous nous donner la position de la France après les déclarations du nouveau Président élu des Etats Unis et, au-delà, nous indiquer quelles seront les suites concrètes de la conférence de Paris sur le Proche-Orient ?

Je vous remercie


Article rédigé le 17 janvier 2017