Le blog de Philippe Baumel

Notre agriculture défendue !

Mardi soir, les ministres européens de l’agriculture, réunis à Bruxelles, sont parvenus à un accord important sur l’avenir de la Politique Agricole Commune pour les sept prochaines années.

Les discussions doivent maintenant se poursuivre avec le Parlement européen et la Commission européenne dans les prochaines semaines.

Mais d’ores et déjà, les termes du compromis trouvé hier soir sont une bonne nouvelle pour les agriculteurs et notre agriculture. L’action patiente et déterminée, du Ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, au cours de ces longs mois de négociations a permis de défendre un modèle agricole juste et équilibré.

D’abord en obtenant l’augmentation des aides dites couplées qui permettront de soutenir prioritairement les secteurs agricoles les plus fragiles, comme l’élevage.

Ensuite et c’est une avancée essentielle, principalement pour les petites exploitations, en obtenant la majoration des aides sur les 50 premiers hectares afin de favoriser les petites structures et maintenir une agriculture à taille humaine et diversifiée.

Les enjeux environnementaux n’ont quant à eux pas été ignorés. Ainsi 30% des aides directes perçues par les agriculteurs seront conditionnées au respect des normes environnementales.

La Bourgogne a besoin de ses agriculteurs et le maintien à bon niveau de la Politique Agricole Commune est un signal fort en leur direction.

Philippe BAUMEL
Député de Saône-et-Loire
Vice-président du Groupe d’Etudes élevage

Christian PAUL
Député de la Nièvre
Vice-président du Groupe d’Etudes élevage

Edith GUEUGNEAU
Députée de Saône et Loire
Vice-présidente Groupe d’Etudes élevage


Article rédigé le 21 mars 2013