Le blog de Philippe Baumel

Le député de la 3e circonscription, Philippe Baumel renonce à son mandat de maire

Article paru dans l’édition du 1er décembre du Journal de Saône-et-Loire

Dans une conférence de presse, Philippe Baumel, maire du Breuil depuis 10 ans et député de la 3e circonscription de Saône-et-Loire depuis six mois a annoncé officiellement qu’il renonçait à son mandat de maire à compter de lundi 3 décembre.

« J’ai décidé de mettre en application mon choix de ne pas cumuler les mandats, c’est pourquoi j’ai décidé de me consacrer uniquement à mon mandat de député. Mon choix n’est cependant pas d’abandonner le Breuil et je compte garder un regard sur les dossiers de la commune en tant que conseiller municipal. Je suis très attaché politiquement et affectivement au Breuil mais après six mois de mandat parlementaire je me rends compte que j’ai besoin de temps pour me consacrer comme il se doit aux dossiers nationaux. Si je conservais mes deux mandats je serais obligé de déléguer ce qui serait pour moi une forme de mensonge vis-à-vis des électeurs, une insincérité dans le cumul. »

Pour le futur ancien maire du Breuil, c’est une page de 10 ans d’élu local qui se tourne avec la satisfaction de la tâche accomplie. « Le Breuil a changé de visage, de nombreux travaux ont été entrepris et la commune est devenue la première agglomération du Creusot et affiche le plus bas taux de vieillissement de la population au sein de la communauté Creusot Montceau. » Philippe Baumel quitte son siège de maire avec quelques regrets, notamment « le manque de capacité financière à aller plus vite pour construire des structures pour accueillir les familles à faibles revenus créateur de mixité sociale. »

Lundi 3 décembre, le conseil du Breuil va procéder à l’élection de son prochain maire. Une femme pourrait être toute désignée pour prendre la succession en la personne de Chantal Cordelier, actuellement première adjointe. Elle serait alors la première femme maire du Breuil.


Article rédigé le 3 décembre 2012