Le blog de Philippe Baumel

« La solution : le regroupement pédagogique »

Mardi, c’était jour de rentrée des classes pour Philippe Baumel. Le député socialiste de la circonscription d’Autun Le Creusot a décidé, cette année, de se rendre dans des écoles de l’Autunois Morvan (Laizy et Roussillon) où des postes d’enseignants menacés à la fin de l’année scolaire dernière ont finalement été maintenus. « Nous nous sommes mobilisés, avec vos parents, avec le maire et d’autres élus, pour que certains d’entre vous ne fassent pas leur rentrée dans une autre école », a expliqué Philippe Baumel aux petits Laizyacois.

« Le problème : la répartition des effectifs »

Selon le député, qui s’est dit heureux d’avoir pu sauver des classes, le problème essentiel des écoles rurales tient aujourd’hui surtout à la répartition inégale des élèves. « Les regroupements intercommunaux pédagogiques bien pensés sont une solution qui permet de maintenir des pôles dans un maximum de communes », a-t-il défendu, persuadé que privilégier les classes uniques n’était qu’une décision « illusoire ».

Retrouvez cet article sur le site du journal de Saône-et-Loire en cliquant sur le lien suivant : http://www.lejsl.com/edition-le-creusot/2015/09/03/la-solution-le-regroupement-pedagogique

L’école, une priorité pour Philippe Baumel

Le sauvetage des classes de Laizy et Roussillon est également pour le parlementaire la traduction d’une politique nationale. « Je suis fier d’être un député qui a voté un budget en hausse pour l’Éducation nationale. En France, en trois ans, 8 914 postes ont été créés dans les écoles maternelles », a-t-il appuyé avant de recueillir les craintes des élus pour la rentrée prochaine, celle de 2016-2017.


Article rédigé le 3 septembre 2015