Le blog de Philippe Baumel

« La confiance, ça se témoigne »

Le Premier Ministre a choisi cet après-midi de prononcer un discours de politique générale et de solliciter une nouvelle fois la confiance de l’Assemblée nationale.

Je déplore les conditions et le contexte politique dans lequel ce vote de confiance intervient après notamment l’éviction d’Arnaud MONTEBOURG, Ministre de l’économie et du redressement productif et le remaniement ministériel qui a rétréci la base politique de ce gouvernement.

Dans son discours prononcé cet après-midi devant l’Assemblée nationale on peut noter un certain nombre d’inflexions verbales du Premier Ministre. Je veux croire que ces paroles seront suivies d’effets et notamment à l’occasion du prochain budget 2015.

Aujourd’hui, nous votions l’investiture du gouvernement Valls 2. En conscience, j’ai décidé de l’investir mais, en aucune façon, de lui donner un blanc-seing.
Puisque Manuel Valls souhaite que les dividendes servent à l’emploi je dis chiche ! Le gouvernement doit maintenant encadrer leur fléchage vers les investissements utiles à la compétitivité et à l’emploi.

Puisque Manuel Valls souhaite que la « main visible » de l’Etat soit plus forte et plus efficace eh bien je dis chiche ! Qu’il s’engage clairement pour que soient séparées nettement les activités bancaires entre affaire et simple dépôt, afin que les économies des simples citoyens ne soient pas utilisées pour la création de plus-values au bénéfice de banques et de leurs actionnaires.

L’essentiel pour moi n’est pas le vote de confiance mais la politique et les mesures concrètes qui seront présentées dans les prochaines semaines à l’Assemblée nationale dans le cadre notamment des projets de loi de finances. Nous avons besoin d’un plan d’urgence soutenant l’emploi, la consommation et l’investissement des collectivités locales.

Le gouvernement et singulièrement le Premier Ministre doit maintenant plus que jamais, être à l’écoute de sa majorité dans sa diversité pour co-construire avec elle les réponses que les Français attendent. La confiance ça se témoigne et les Français sont en attente forte.

Philippe BAUMEL
Député de Saône-et-Loire


Article rédigé le 16 septembre 2014