Le blog de Philippe Baumel

Journal de Saône-et-Loire "Une position qui réjouit les frondeurs "

Parmi les socialistes « frondeurs », Philippe Baumel ne pouvait que se réjouir de la prise de position d’Arnaud Montebourg. Contacté hier soir, le député de la 3e circonscription de Saône-et-Loire estime que, « sans apparaître comme un revirement, on constate que le gouvernement tend vers une relative alternance, un infléchissement d’une politique trop tournée vers l’austérité qui ne donne pas de bons résultats. Il faut axer la politique sur la demande et non pas l’offre, avec des mesures qui visent à rendre du pouvoir d’achat aux Français, sans renoncer à résorber les déficits », indique-t-il.

Le député saône-et-loirien approuve notamment « la règle des trois tiers », évoquée par Arnaud Montebourg, à savoir un tiers pour réduire le déficit, un autre pour le soutien des entreprises et un dernier consacré aux ménages. « Il faut aussi renoncer à l’idée d’amputer de 7 milliards d’euros les subventions accordées aux collectivités locales, alors qu’elles sont les premiers investisseurs dans le pays », souligne Philippe Baumel, pour qui la « politique d’orthodoxie budgétaire menée par l’Allemagne ne profite qu’à elle seule. »

« Cette alternative permettra d’arriver à construire ensemble une ligne économique profitable aux Français », assure Philippe Baumel.


Article rédigé le 24 août 2014