Le blog de Philippe Baumel

Journal de Saône-et-Loire : Roussillon Les élèves proposeront une loi

L’école de Roussillon, en RPI avec La Celle-en-Morvan, a jusqu’au 10 mars pour rédiger une proposition de loi à soumettre au Parlement des enfants.

Ils souhaitent proposer une loi axée sur l’économie de l’eau, qui préconise l’installation généralisée de toilettes sèches dans les lieux publics.

Après leurs camarades de Givry en 2013, ce sont les 18 élèves de CE2, CM1 et CM2 du regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de Roussillon-en-Morvan - Celle-en-Morvan qui, cette année, ont été retenus par le directeur académique des services de l’Éducation nationale (Dasen) pour participer à la 19e session du Parlement des enfants.

« Au terme de discussions qui doivent leur apprendre ce qu’est le débat démocratique, les élèves sont invités à rédiger une proposition de loi », explique, enthousiaste, Colette Dumont, l’institutrice de la classe par ailleurs directrice de l’école de Roussillon.
Une proposition de loi qu’il faudra adapter

Après avoir reçu le colis pédagogique de l’Assemblée nationale (affiches, dépliants et une BD), « la classe a choisi l’écologie, puis a travaillé en géographie sur l’eau dans le monde. Ce qui, dans un réflexe anti-gaspillage, nous a amenés à réfléchir à la généralisation de l’implantation de toilettes sèches dans certains lieux publics », poursuit l’enseignante.
Article paru dans l’édition du 17 février 2014

« C’est très bien que vous puissiez montrer l’exemple, a expliqué le député de la circonscription qui, vendredi, est allé à la rencontre des parlementaires en herbe. Mais votre proposition de loi devra être modulée car nous n’allons pas pouvoir imposer des toilettes sèches partout ».

Sur les conseils de Philippe Baumel, les enfants vont maintenant s’atteler à la rédaction de leur texte sans perdre de temps, leur proposition de loi étant à rendre avant le 10 mars à la Direction des services académiques. « Les enfants sont passionnés parce qu’ils font », se réjouit Colette Dumont. « Le Parlement des enfants est pédagogiquement très formateur pour les élèves », a appuyé Philippe Baumel qui s’est dit très attaché à cette démarche citoyenne car, « si nous ne faisons rien, c’est l’image de la République qui est atteinte ».

Le Parlement des enfants est organisé à l’initiative de l’Assemblée nationale, avec le ministère de l’Éducation nationale,


Article rédigé le 17 février 2014