Le blog de Philippe Baumel

JSL-Couches :Contre la suppression de la brigade de proximité de gendarmerie, le député soutient le maire.

Ce lundi, Philippe Baumel, député de Saône-et-Loire, a invité la presse locale pour « marquer (sa) solidarité avec le maire de Couches ». Tous deux assurent être contre le projet de suppression de la gendarmerie du village.

Disparition du service public et incohérence

« Ici, il y a des besoins spécifiques liés à ceux de la population. Il y a un collège, un établissement pour personnes âgées, une résidence d’été… On a besoin de la présence des forces de l’ordre à proximité », a déclaré Philippe Baumel. Sensible au maintien du service public en milieu rural, il espère trouver une solution intermédiaire à la suppression de la gendarmerie : « Aujourd’hui, six gendarmes travaillent au sein de la brigade. On peut peut-être penser à d’autres modes d’organisation ».

Selon lui, le projet est « incohérent ». Il explique : « Si la brigade disparaît, les autorités devront desservir le Couchois depuis Saint-Léger-sur-Dheune. Ce n’est pas cohérent, sachant que, sur le plan communal, Couches devrait rejoindre l’Autunois ».

Prévu pour être acté au mois de juin, le projet de fermeture est en cours de discussion. « On est au début de la démarche. On joue la concertation à 100 % », estime le député. À ses côtés, le maire de Couches constate qu’il est « important de se sentir soutenu et de ne pas se sentir seul ».

Retrouvez cet article sur le site du Journal de Saône-et-Loire en cliquant sur le lien suivant : http://c.lejsl.com/edition-le-creusot/2016/02/09/contre-la-suppression-de-la-brigade-de-gendarmerie


Article rédigé le 9 février 2016