Le blog de Philippe Baumel

JSL- Chaudenay « Les élus du canton s’interrogent »

Le député Philippe Baumel vient de terminer son annuelle tournée des élus du canton de Chagny. Cette année, l’intercommunalité et les finances étaient au cœur des rencontres.

Quels sont les sujets ressortis de ces rencontres ?

« Il y a trois sujets principaux : l’application de la loi NOTRe, la visibilité sur la dotation globale de fonctionnement (DGF) et les nouvelles aides de l’État pour les investissements. »

Concernant les changements d’intercommunalité au 1er janvier 2017, comment les élus vivent leur intégration dans un regroupement plus grand ?

« Ils s’interrogent sur les futures compétences et leur capacité d’agir. Ils ont peur que la décision s’éloigne d’eux. Ils veulent une méthode de proximité pour faire valoir leurs arguments sur le territoire. Une des idées serait de constituer des pôles géographiques pour rapprocher la décision. »

La baisse de la dotation globale de fonctionnement est un sujet récurrent. Est-ce toujours leur préoccupation ?

« Ils ne parlent plus du principe de la baisse mais les élus souhaitent aujourd’hui avoir une visibilité sur l’évolution. En ce moment, il y a un débat sur la réforme de la DGF qui devrait s’appliquer en 2018. Ils souhaitent savoir combien ils toucheront au moins pendant les deux ou trois années qui arrivent. »

D’un côté, il y a moins de sous avec la baisse de la DGF et de l’autre, l’État verse une aide sur l’investissement.

« Les élus ne le savent pas toujours. En Saône-et-Loire, c’est tout de même 12 millions d’euros qui sont prévus pour cela. Cette nouvelle ligne de crédit est le fonds de soutien à l’investissement local. Il existe depuis 2016. Les élus avaient besoin de savoir quelles sont les catégories de projet qui peuvent bénéficier de subvention. »

Après ces deux jours, quel est votre ressenti sur la santé du canton ?

« Les élus fourmillent de projets qu’ils veulent mener avant la fin du mandat. On voit de l’audace dans les projets. L’avenir sourit à ceux qui sont entreprenants. C’est un canton en légère croissance démographique et en pleine dynamique. Les élus ont moins de doutes que l’an passé lors de ma tournée. Ils savent désormais dans quel cadre ils sont avec l’intercommunalité. »

Propos recueillis par Grégory Jacob

Retrouvez cet article sur le site du Journal de Saône-et-Loire en cliquant sur le lien suivant : http://c.lejsl.com/edition-de-chalon/2016/10/15/les-elus-du-canton-s-interrogent


Article rédigé le 15 octobre 2016