Le blog de Philippe Baumel

Emploi des jeunes : du concret !

C’était un engagement fort de François Hollande durant la campagne. Cette nuit à l’Assemblée nationale nous l’avons tenu en votant les emplois d’avenir. Ce texte doit maintenant être examiné par le Sénat mais c’est d’ores et déjà un signal très fort en direction des jeunes les moins qualifiés et les plus éloignés de l’emploi.

En effet, partout en France, dans nos territoires ruraux comme dans nos quartiers urbains, des milliers de jeunes sortent chaque année sans qualification, sans formation de notre système scolaire. Stages, intérim, chômage, précarité sont les maux d’un part croissante de notre jeunesse.

Jamais la France n’avait connu une situation si dégradée et une telle urgence sociale. Ce sont aujourd’hui plus de 120 000 jeunes de moins de 25 ans qui sortent chaque année sans diplôme de notre système scolaire et plus de 45% d’entre eux sont au chômage.

Cette situation est inacceptable et Il était urgent de leur proposer des réponses concrètes !

Avec ce nouveau dispositif des milliers de jeunes de moins de 25 ans peu ou pas qualifiées, dans nos territoires ruraux comme dans nos quartiers urbains sensibles, pourront accéder à une première expérience professionnelle de 3 ans dans des secteurs d’intérêt général, des filières d’avenir comme les filières vertes, le numérique, le social ou encore l’aide à la personne.

De plus des emplois d’avenir professeur seront également crées pour permettre aux étudiants les plus modestes à partir de licence et qui souhaitent devenir enseignants, une entrée progressive dans le métier de professeur avec un projet professionnel et un parcours professionnalisant. C’est un double contrat : celui de l’Etat qui facilite le projet professionnel de jeunes diplômés et celui des jeunes qui vont mettre leur savoir et leurs talents au service des plus jeunes, au service de l’avenir de notre pays.


Article rédigé le 13 septembre 2012