Le blog de Philippe Baumel

Creusot infos : "Philippe Baumel : « Structurer encore mieux les territoires » "

L’agence d’urbanisme Sud Bourgogne se veut encore plus utile à l’avenir des territoires dans le Grand Chalon, dans la Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau, mais aussi dans l’Autunois.

Comment aborder l’avenir ? Apporter des bonnes réponses aux questions qui ne manquent jamais de se poser à un territoire… L’agence d’urbanisme Sud Bourgogne se veut utile pour les intercommunalités.
Philippe Baumel, son Président, l’a souligné, lundi matin, à l’heure de dresser le bilan de l’année écoulée et de tracer les axes pour l’année 2016, en compagnie d’Anne-Michèle Donnet, la directrice de l’agence.
« Apporter un partenariat technique, dans la durée, pour la structuration des territoires », sera le premier axe de travail, a souligné Philippe Baumel, insistant sur le fait que les intercommunalités doivent avoir une vision à 10 ou 20 ans. C’est tout le sens des plans locaux d’urbanisme intercommunaux qui s’imposent sur les territoires, mais aussi des SCOT, les schémas de cohérence territoriale.
L’agence d’urbanisme Sud Bourgogne apporte son soutien à la réflexion des territoires. En 2015 elle a mené une étude sur les paysages. En 2016 ce sera l’attractivité pour ce que l’on appelle la « senior économy », à savoir tout ce qui peut être rassemblés sur l’économie liée aux personnes âgées. Mais l’agence travaillera aussi sur les déplacements, les modes de vie et l’économie. Le tout étant évidemment lié. « Il est important d’avoir une réflexion sur le vieillissement de la population ».
« Pour éviter les concurrences, l’agence va animer des inter-scot », a souligné Philippe Baumel, relevant qu’il y a un vrai travail de cohérence sur le Nord du département de Saône-et-Loire qui s’est rassemblé avec l’agence d’urbanisme Sud Bourgogne.
Le schéma régional d’aménagement du territoire est lui annoncé pour 2017 et le Conseil Régional s’appuiera sur les agences d’urbanisme, plus nombreuses d’ailleurs en Franche-Comté qu’en Bourgogne.
La question de l’utilisation des sols est un des enjeux pour les décennies à venir, avec une volonté du législateur de mieux protéger les surfaces agricoles. « Plutôt que l’étalement urbain, on conseille aux villes de rénover les centre-ville, de rénover des espaces où les taux de vacances des logements sont importants », souligne Anne-Michèle Donnet.
En ce sens, un logiciel sera mis à disposition des agents immobiliers, au cours des trimestres à venir, pour mesurer le coût réel d’une habitation située, par exemple, à 20 kilomètres du lieu de travail de son propriétaire. Car la juste information est aussi très importante pour que chacune et chacun mesure quels sont les enjeux à l’échelle d’un territoire.
Alain BOLLERY

Retrouvez cet article sur le site de Creusot infos en cliquant sur le lien suivant : http://www.creusot-infos.com/article.php?sid=56374&mode=&order=0


Article rédigé le 5 avril 2016