Le blog de Philippe Baumel

Creusot infos : " Le Breuil : Quant l’ESAT présente son savoir-faire à une Ministre"

L’établissement met ses compétences au service de nombreuses entreprises. Et c’est très bien.
Secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, Ségolène Neuville, invitée par le Député Philippe Baumel, s’est donc rendue à Couches (voir notre autre reportage) avant de passer par l’ESAT du Breuil, qui est le plus important de Saône-et-Loire.
Il accueille 140 personnes, dont certaines à mi-temps. Et il s’appuie sur une solide équipe d’encadrement pour permettre à ses employés d’avoir des activités professionnelles au service de leur insertion autant que de leur épanouissement et de leur place sociale dans la société.
C’est par la blanchisserie que la visite de la Ministre, accueillie par de nombreux élus, dont Chantal Cordelier, maire du Breuil, David Marti, président de la CCM, Evelyne Couillerot, Laurence Borsoi, Bernard Durand et Jean-Marc Hippolyte, conseillers départementaux, a débuté un vaste tour d’horizon de l’établissement.
Une blanchisserie qui est un peu un pivot pour nombre d’établissements publics. L’Hôtel-Dieu, mais aussi des maisons de retraite à Couches, Autun, Le Creusot, l’école de Torcy. La blanchisserie travaille également pour plusieurs entreprises.
En fait, sous la conduite du directeur Francis Bechler, et du Président des Papillons Blancs Michel Largy, Ségolène Neuville a pu mesurer combien l’ESAT compte, y compris auprès de nombreuses entreprises. Avec par exemple une production pour BSE et les tablettes éducatives, pour Bubendorff, pour Alstom. Sans oublier évidemment toutes les activités espaces verts.
Ségolène Neuville a particulièrement apprécié de constater que l’EHPAD du Creusot a embauché une personne issue de la blanchisserie, et que les stages sont particulièrement nombreux. Chaque jour, ce sont 450 kilos de linge qui passent pas la blanchisserie. C’est dire si l’activité est importante. « Nous sommes en discussions avec l’Hôpital Sevrey pour développer l’activité », souligne Michel Largy.
« Il est important de bien prendre en charge les postes d’accompagnement », a souligné la Ministre qui estime aussi qu’il faut encourager et développer les stages en entreprises.
La visite de l’ESAT s’est terminée par un passage par les serres qui vont bientôt ouvrir leur boutique au public.
Alain BOLLERY

Retrouvez cet article sur le site de Creusot infos en cliquant sur le lien suivant : http://www.creusot-infos.com/news/vie-locale/le-breuil/le-breuil-quand-l-esat-presente-son-savoir-faire-a-une-ministre.html


Article rédigé le 12 avril 2016