Le blog de Philippe Baumel

Journal de Saône-et-Loire Autun : Un hôpital pas comme les autres

En vue du débat sur la réforme de la loi sur la santé, le député Philippe Baumel a pris connaissance des spécificités de l’hôpital autunois.

Aujourd’hui, le critère de territorialité doit davantage être inscrit dans le projet de loi de santé de Marisol Touraine. L’exemple du centre hospitalier d’Autun le montre, la recette qui a été trouvée ici en s’adossant au centre hospitalier de Chalon m’éclaire dans la perspective du débat parlementaire ». Le député de la circonscription, Philippe Baumel, était lundi en visite au centre hospitalier d’Autun. Accueilli par le directeur Bruno Legourd, des médecins et du personnel administratif, le député ont découvert le contexte bien particulier du centre hospitalier d’Autun.

Un hôpital qui assure une mission incontestable pour la desserte sanitaire d’une bonne moitié du Morvan, venant même à la rescousse de centres hospitaliers moindres de la Nièvre (Decize, Luzy, Clamecy) en répondant à leurs obligations de service public, du fait de l’étendue du territoire. Néanmoins, la faible démographie de la région crée un décalage avec le financement réglementaire de l’hôpital par la tarification à l’activité.

Une vraie mission de service public

Du coup, si l’on tient compte des forts investissements à rembourser (qui plus est avec des emprunts “toxiques”) suite au déplacement de l’hôpital en 2005 sur le site Parpas, la situation financière de l’hôpital est délicate : paiement très en retard des fournisseurs, idem pour les charges salariales et patronales, etc.

L’outil de travail est pourtant apprécié des médecins, comme l’a encore confirmé auprès de Philippe Baumel, le Dr Valentin, chef du service gynécologie-obstétrie : « C’est un établissement où il est très agréable de travailler. » Le partenariat avec la clinique du parc et l’hôpital de Chalon-sur-Saône permet l’intervention de médecins et chirurgiens spécialistes pour assurer une mission de service public. Mission qui situe l’hôpital d’Autun indéniablement en dehors des critères de rentabilité appliqués nationalement. Philippe Baumel saura-t-il défendre cette spécificité dans le débat de la loi Touraine qui aura lieu en décembre ?

Retrouvez cet article sur le site du Journal de Saône et Loire en cliquant sur le lien suivant : http://www.lejsl.com/edition-autun/2014/11/26/un-hopital-pas-comme-les-autres


Article rédigé le 26 novembre 2014