Le blog de Philippe Baumel

1 milliard d’euros mobilisés pour soutenir l’Elevage

Le gouvernement a présenté aujourd’hui en détail les priorités du plan de soutien à l’élevage Français.

24 mesures pour un montant d’environ 1 milliard d’euros permettront en urgence et dans le long terme de venir en soutien des éleveurs dans cette période de crise que personne de ne sous-estime.

D’abord en poursuivant la mobilisation de l’ensemble des acteurs de la filière, des abatteurs aux acheteurs de la grande distribution, pour que les hausses de prix auxquelles ils se sont engagés le 17 juin dernier soient concrètement et dans les faits respectées. Les éleveurs n’ont cessé de nous le dire ils attendent avant tout une juste rémunération.

Ensuite en mobilisant près de 600 millions d’euros pour alléger la trésorerie des exploitations avec notamment le renforcement du fonds d’allègement des charges ( FAC) pour venir en soutien des éleveurs les plus en difficulté, l’exonération de taxe foncière ou encore le report de cotisation MSA.

La mise en place d’une garantie bancaire via la Banque Publique d’Investissement jusqu’à 500 millions d’euros permettra de garantir les crédits bancaires de trésorerie aux entreprises du secteur de l’élevage pour faire face à l’ensemble de leurs besoins de trésorerie.

Enfin le gouvernement a réaffirmé sa totale mobilisation pour consolider la consommation de viandes françaises, l’approvisionnement local mais également pour conquérir de nouveaux marchés à l’international.

Si l’ensemble de ces annonces vont dans le bon sens, il est nécessaire de poursuivre les réformes structurelles engagées par le Ministère de l’Agriculture pour réformer le circuit du marché de la viande et assurer la juste rémunération des éleveurs.

C’est une première étape qui répond à l’urgence. Tous les acteurs de la filière mais également les responsables syndicaux et politiques doivent maintenant poursuivre un dialogue serein et constructif pour relever les défis immenses auxquels est confronté l’élevage français dont nous connaissons tous les difficultés mais aussi et surtout l’excellence !

Philippe BAUMEL
Député de Saône-et-Loire
Vice-président du groupe d’étude élevage à l’Assemblée nationale


Article rédigé le 22 juillet 2015